Conception des nouvelles serres de Roland-Garros

10 Mar 2020 | par Critt Horticole | Catégories : Paysage

serre Rolang-Garros Paris

serre roland garrosSite parisien emblématique, collaboration avec un architecture de renom, dialogues avec la Fédération Française de Tennis et la Ville de Paris… pour cette mission, le CRITT Horticole de Rochefort est intervenu dans un dossier inhabituel par son ampleur et son prestige.

 1 cours de tennis et 6 serres

Le contexte : afin de maintenir le niveau international du tournoi de Roland-Garros, la Fédération Française de Tennis (FFT) devait investir et construire de nouvelles infrastructures. Le site actuel étant occupé à 100 %, il fallait donc déménager ou trouver des terrains disponibles proches. C’est cette 2e option qui fut retenue, sur l’emprise des serres d’Auteuil appartenant à La Ville de Paris. La partie sud comportait d’anciennes serres datant des années 50, sans intérêt architectural, qui ont été démolies. L’espace libéré a permis d’aménager un terrain de tennis avec gradins et en contrepartie, la municipalité a demandé à la FFT de construire 6 serres, disposées tout autour.

Au sein du CRITT Horticole de Rochefort, c’est Frédéric Saby qui a géré ce projet. « Le concours lancé par la FFT pour l’aménagement global du site, à savoir cours de tennis, serres et réhabilitation de bâtiments, a été remporté par un architecte connu, Marc Mimram, auteur de nombreux ouvrages en France et à l’étranger. Afin de répondre au mieux aux cahiers des charges des services des espaces verts de la Ville de Paris, il nous a intégrés dans l’équipe de maîtrise d’œuvre, en nous confiant la conception des serres. Il est entré en contact avec nous et nous a sélectionnés grâce aux références indiquées sur notre site internet ! »

Reproduire un climat sec, humide, chaud ou tempéré

Les 6 nouvelles serres sont destinées à recevoir les collections botaniques de la Ville de Paris, selon différents critères : abriter des plantes de climat sec, ou au contraire humide et frais, ou bien encore humide et chaud… Elles doivent également s’intégrer harmonieusement dans le site existant, notamment avec les serres dites « Formigé » situées à proximité, datant de la fin du XIXe et remarquables par leur architecture.

Marc Mimram imagine alors un dispositif ingénieux : le cours de tennis est construit en contrebas, entouré par les serres, 2 petites, 2 moyennes et 2 grandes. Elles sont adossées aux gradins, leur hauteur masquant ainsi le terrain de sport.

« Nous avons conçu tous les équipements intérieurs des serres : l’irrigation, le chauffage, la régulation thermique, l’électricité, la brumisation et le traitement de l’eau du bassin », explique Frédéric Saby. Nous avons également conseillé les équipes sur le choix du système d’ombrage et sur la ventilation par châssis articulés. » Le CRITT est aussi force de proposition sur le choix des vitrages. Pour plus de cohérence avec les serres Formigé, l’architecture souhaitait utiliser du verre bombé à simple paroi. « Les serres sont des passoires énergétiques, précise Frédéric. Nous lui avons recommandé de sélectionner du double vitrage à Isolation Thermique Renforcé, qui permet des économies d’énergie substantielles. Ce verre présente aussi l’avantage de réduire la condensation, donc moins de risques de moisissures sur les vitres, et surtout plus de transparence. En hiver, c’est une donnée importante, qui garantit la pénétration de la lumière, indispensable aux plantes. »

Si les collaborateurs du CRITT travaillent régulièrement au sein d’équipes pluridisciplinaires de maitrise d’œuvre, notamment sur les projets d’espaces publics, il a fallu dans ce cas composer avec le client, à savoir la FFT, garant du budget, et la Ville de Paris, utilisatrice finale des serres. « Les intérêts ne convergeaient pas toujours, il a fallu trouver des compromis », se souvient Frédéric avec amusement, qui souligne la très bonne collaboration avec les équipes de Marc Mimram. « Dans ce type de projets, nous avançons de toute manière par paliers. Il y a eu de nombreuses réunions avec le service espaces verts de la Vile de Paris pour faire entériner chaque étape de conception. Tout n’est pas écrit tout de suite. On présente une phase, on la valide puis on entre ensuite dans les détails. »

Au fil des discussions constructives et des avancées progressives, cette belle réalisation a été inaugurée au printemps 2019, au grand bonheur des sportifs et des botanistes !